2 février 2018

Les monuments incontournables

Chaque monument dans la Clairière de Rethondes est dédiée à un héros , une victime , et tous les soldats et citoyens morts durant les Grandes Guerres.

statue-maréchal-foch
Crédits photos: Camille Boutet - Oise Tourisme

La statue du Maréchal Foch

Véritable héros de guerre, la statue du maréchal Foch est inaugurée en 1937. C’est l’œuvre de Firmin MICHELET. Elle est épargnée lors de la destruction de la clairière orchestrée par Hitler en Juin 1940. Elle sera même protégée par un coffrage en bois lors de la démolition par explosif du bâtiment qui abritait le wagon. Les drapeaux britanniques, français et polonais rappellent que Ferdinand Foch était maréchal de Grande Bretagne, de France et de Pologne. 

La dalle sacrée

Inaugurée avec le monument des Alsaciens Lorrains, cette dalle est taillée du même granit de Vire  que la tombe du soldat inconnu. Il y est inscrit  » Ici le 11 Novembre succomba le criminel orgueil de l’Empire Allemand vaincu par les peuples libres qu’il prétendait servir ». 

la-dalle sacrée
Crédits photos: Camille Boutet - Oise Tourisme
le-monument-des-alsaciens-lorrains
Crédits photos: Camille Boutet - Oise Tourisme

Le monument des alsaciens lorrains

Il fut inauguré le 11 Novembre 1922. L’oeuvre du ferronnier BRANDT est dédiée à l’Armée Française et commémore l’annexion de l’Alsace et de la Lorraine, territoires allemands depuis la guerre franco-prussienne de 1870, sur lequel on peut voir l’Aigle germanique abattu par l’Armée Française. 

L'alliance de la paix

Installé dans la Clairière de l’Armistice à l’emplacement du wagon, cet anneau de 3,50 mètres de hauteur et de 1,5 tonnes de bronze patiné est l’oeuvre de l’artiste Clara HALTER. Il y est inscrit le mot paix dans 52 langues différentes pour signifier l’alliance et l’unification des peuples. 

l'anneau-de-la-mémoire
Crédits photos: Camille Boutet - Oise Tourisme
stèles-jardin-de-la-mémoire
Crédits photos: Camille Boutet - Oise Tourisme

Le jardin de la mémoire

Avant votre départ du mémorial de l’Armistice profitez en pour vous rendre dans cet espace de recueillement. Erigé en mémoire d’Augustin Trébuchon, le dernier soldat mort de la Grande Guerre, il rend hommage à l’ensemble des soldats morts sur les batailles depuis la guerre franco-prussienne de 1870  et des guerres menées hors de France. 

Le char fT17

Le char FT17 est un char léger portant une tourelle pouvant être armée entre autres d’un canon de 37mm ou d’une mitrailleuse de 8mm. Son arrivée modifia l’issue de la guerre.

le-char-FT17
Crédits photos: Camille Boutet - Oise Tourisme
les-canons-allemand-et-français
Crédits photos: Camille Boutet - Oise Tourisme

Les canons

Le canon de 75mm français est le premier à posséder un système hydraulique l’empêchant de reculer au départ de l’obus. Ceci permettait une cadence de tir beaucoup plus rapide.


Le canon de 77mm allemand bien qu’un peu moins performant que le 75 français fut une arme très destructrice. Beaucoup de pertes de part et d’autre furent occasionnées par l’artillerie.